•  

    La gazette du jeudi

     

    La gazette du jeudi

     

    M'dame Cancan

    raconte

     

    Mort aux vaches !
    Cette expression qui est une insulte à la police est née à la fin du 19e siècle.
    À cette époque, les Français se sentaient humiliés par les Allemands.
    Ceux-ci avaient en effet annexé l'Alsace et une partie de la Lorraine,

    suite à leur victoire pendant la Guerre franco-allemande de 1870-1871.
    Les guérites des gardes-frontières allemands

    étaient surmontées de l'expression Wache

    qui signifie garde en allemand.

    Par extension, les Français insultaient les Allemands d'un "mort aux vaches".
    Cette insulte a ensuite été généralisée à toutes les forces de l'ordre,

    et est devenue un slogan anarchiste.

     

     

    La gazette du jeudi

     "La minute humour"

     

    Le lion est un animal bien vaniteux. Un jour qu'il se promène dans la savane, il
    hèle l'antilope:
    '- Eh, toi, l'antilope, qui c'est le roi de la savane?
    - Oh, c'est toi, le lion, ça, pour sûr', répond le frêle animal terrorisé.
    Le lion se rengorge et, bouffi d'orgueil, poursuit sa route. Il tombe sur la
    girafe et lui lance:
    '- Ohé, là-haut, qui c'est le roi de la savane?
    - Toi, bien évidemment' répond la girafe qui en bégaye presque de peur.
    Alors là, le lion ne se sent plus. A tel point que passant devant l'éléphant, il
    lui prend l'envie de tester son prestige:
    '- Et toi, le gros patapouf, tu sais qui c'est, le roi de la savane?'
    L'éléphant, pas très content qu'un minus s'adresse à lui sur ce ton, attrape le
    lion par la queue, le fait tournoyer au-dessus de sa tête et le projette à 30m
    de là, dans une flaque de boue.
    Groggy, le lion se redresse et lance à l'adresse du pachyderme:
    '- Eh ben quoi? On peut même plus se renseigner?'

    La gazette du jeudi

     

    Coucou les ptits loups

     

    et doucement , doucement la semaine s'achemine vers la fin.

    Du soleil et ça fait du bien.

    On essayer d'en profiter un peu.

    Ca fait un petit moment qu'on ne s'est pas promenés en bord de mer;

    mais avec le vent, pas facile.

    Et vous c'est quoi le programme?

     

    Pour hier

     il fallait trouver un bateau

     

    Le surnom de « couteau suisse » lui va comme un gant.

    Car le nouveau bateau du port de Saint-Jean-de-Luz et Ciboure,

    acheté plus de 2 millions d’euros par le Conseil général,

    est capable de tout : remorquage des bateaux en détresse,

    mouillage des blocs pour renforcer les digues,

    pose et relevage des chaînes, balisage de la baie,

    dragage du port, dépollution en cas de plan Polmar, etc.

    Le bateau multifonctions, qui a été construit

    dans un des trois plus gros chantiers de France

    du côté de Boulogne-sur-Mer (entreprise Socarenam), était attendu depuis de longs mois.

     

    Aujourd'hui

     

     


    votre commentaire
script>//